Femmes aux tambours de Krich

Femmes aux tambours de Krich
Artiste :
Matériaux : Mixte
Support : Bois
Format : 61 x 51 cm -- Moyen
Style : Figuratif
Prix : 39 000 Dirhams -- 20 001 DH à 80 000 DH
Conversion : 3391.30 €
Référence : Ref.477 as-ta
Mise en relation ?

Né à Fès en 1954, il vit et travaille dans cette ville

Principales expositions personnelles

1994/95/96/97/2008 . Galerie Venise Cadre . Casablanca
2006 . Orientalist Art Gallery . Fès
2003 . The Lawrence-Arnott Art Gallery . Tanger
1996/97/98 . Galerie Le Manoir . Rabat
1995/96 . Tanjah Flandria Art Galerie . Tanger
1992 . Galerie Bal El Kebir . Rabat
1990/91 . Galerie Bassamat . Casablanca
1987 . Palais Jamai (Lions Club) . Fès
1986 . Hôtel Miramar . Mohammedia
1985 . Hayat Regency . Casablanca
1984 . Hôtel de Fès . Fès
1976/77 /78/79/80/86 CCE - Fès. Tanger .Casablanca 

 

Source : Babelfan

 

Né en 1954 à Fès, Mohamed Krich est lauréat de l’Ecole des arts appliqués de Casablanca. Il est enseignant puis inspecteur des arts plastiques de 1976 à 2005. Sa première exposition individuelle remonte à 1976.

Il vit et travaille à Fès.

Krich a commencé par des tableaux abstraits avant de s’orienter vers une figuration qu’il qualifie de ‘“réaliste’’. Son travail purement figuratif, oscillant entre le réalisme et l’impressionnisme, est caractérisé par une touche débordée et nerveuse.

 

Krich n’a aucune gêne à reconnaître sa dette envers les maîtres d’autrefois. C’est chez les peintres flamands qu’il a acquis cette connaissance des pigments et des liants qui lui permet de confectionner des médiums et des mélanges riches et particulièrement souples résultant d’une pâte onctueuse favorisant l’élaboration d’effets et de rendus subtiles.

Pour réaliser ses tableaux, Krich s’aide de vieilles photographies en noir et blanc auxquelles il donne de la couleur et du son grâce à des visions enregistrées dans sa mémoire. Les scènes et les paysages marocains (ruelles, échoppes, portails, terrasses, portes anciennes) font la préférence et la prédilection du peintre. Ils sont traités avec une pâte légère et fluide dans des gammes chromatiques très diversifiées, à travers lesquelles, l’artiste y transcrit les ambiances colorées et les impressions sentimentales de ses personnages et de leur environnement.

Les objets traditionnels, puisés dans l’artisanat marocain, tiennent, eux aussi, une place de choix dans les tableaux de l’artiste. Les effets des différents miroitements multicolores que produit la lumière utilisée sur les objets en bronze et en argent, crée une ambiance distinctive.

Le rendu des contrastes de lumières et les effets de clair/obscur qui en fait particularisent le style de ce peintre insère à l’image plastique ressuscitée par l’oeil et la main de l’artiste un caractère de trompe oeil.